Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire de Jonas Jonasson

Publié le par Val

Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire de Jonas Jonasson

J'avais tellement entendu parler (en bien) de ce roman là, il fallait absolument que je le lise. Faut dire que y'a plusieurs trucs attirants. La couverture. Le titre. Ça augurait bien disons. À l'arrière, c'est écrit qu'une fois commencé, on ne peut plus arrêter. C'est vrai.

Allan Karlsson va avoir 100 ans. Une fête est organisée dans la maison de retraite où il reste, avec les autres pensionnaires, le personnel, le maire et la presse local. Le seul problème, c'est que le matin de son anniversaire, Alan Karlsson est introuvable. Il s'est sauvé par la fenêtre.

Une chasse à l'homme commence. Sauf que la police va avoir beaucoup plus de difficultés à trouver le vieillard qu'ils pensaient. Parce qu'il est pas mal plus futé que ce qu'on pourrait croire au départ. C'est loin d'être un vieillard sans défense.

Sur son chemin, il va croiser un vieux criminel, des membres de gang de rue, un vendeur de hot dog, une propriétaire de ferme qui a pour animal de compagnie un éléphant (!!) sans oublier qu'il a, par "inadvertance" volé une valise qui contient 50 millions de couronnes (l'argent là, pas ce qu'on se met sur la tête ;) )

En plus de tout ça, on apprend à connaître sa vie. Le fait qu'il est un expert en explosif et qu'il a connu beaucoup de gens importants. Des présidents des États-Unis, Staline, Kim Jung Il, Herbert Einsten, le frère de Albert Einsten, et j'en passe.... Ces bouts là, ça me faisait penser à Forest Gump. Lui qui rencontre Elvis Presley, John Lennon... je sais pas, ça ressemblait à ça et ça me faisait rire.

Je pense que c'est ça qui est le plus important là dedans. Ce livre là, il est invraisemblable, il est drôle. Habituellement, j'aime beaucoup les lectures émotives, qui viennent me chercher. Mais une fois de temps en temps, prendre ça léger, ça fait du bien. J'ai aussi trouvé que c'est un récit peut-être plus masculin. Bonne suggestion pour messieurs!

Publié dans Roman etranger, Humour

Commenter cet article