Madame Victoria de Catherine Leroux

Publié le par Val

Madame Victoria de Catherine Leroux

Catherine Leroux est en train de devenir l'une de mes auteurs chouchou. Non seulement son écriture est magnifique, elle est aussi brillante et sensible. Et que dire de cette couverture. Splendide. D'ailleurs, là dessus, chapeau à Alto qui offre franchement des couvertures qui donnent envie d'ouvrir et de découvrir leurs romans.

Madame Victoria est l'un des livres dont on a entendu beaucoup parler ces derniers temps. Les critiques sont toutes élogieuses. Et pour cause.

L'auteure s'est inspirée d'un fait réel, un reportage de l'émission Enquête de Radio-Canada, qui racontait l'histoire d'une jeune femme qui avait été retrouvé près de l'hôpital Royal Victoria à Montréal en 2001 et qui reste à ce jour non identifiée.

Elle s'est imaginée qui a bien pu être cette Victoria. On a donc droit à une série de portrait de femmes, toutes bien différentes, mais toutes avec le même destin tragique. Les portraits commencent de façon plus réalistes et filent lentement vers un imaginaire, vers des personnalités très imagées, envoûtantes.

C'est un roman d'une grande beauté. C'est étrange aussi parfois. Mais c'est pour ça que c'est beau. Parce qu'on ne sait pas toujours où on s'en va, parfois on ne comprend pas tout à fait ce qu'on est en train de lire. C'est ce qui en fait son charme.

J'ai particulièrement aimé les portraits Victoria harassée et Victoria amoureuse

Je vous recommande aussi fortement de lire Le mur mitoyen, un roman chorale de cette auteure que j'ai adoré

Il me reste maintenant à découvrir La marche en forêt, le premier roman de Catherine Leroux, qui avait été finaliste au Prix des Libraires, dont j'ai entendu beaucoup de bien. Mais, ça ne m'étonne pas, vu le talent de cette femme!

Publié dans Romans québécois

Commenter cet article